Le coaching : un service en plein essor pour faire face aux défis des réalités actuelles

Le coaching a le vent en poupe en cette période tourmentée, mais subit encore certains préjugés. Si les demandes de coaching ont explosé dans les entreprises ces dernières années, c’est bien lié au fait de la multiplicité des profils et des changements majeurs de notre société.

Chaque individu, par ses connaissances, son expérience et sa personnalité, a affiné son individualité tout en créant des connexions avec autrui. Qu’il soit plongé dans une nouvelle culture d’entreprise ou confronté à des changements importants, il peut éprouver des difficultés à faire face à une certaine situation. Les challenges et les enjeux de plus en plus ambitieux, les conflits générationnels, la digitalisation, les contraintes liées à la pandémie sont autant d’éléments qui peuvent bousculer les repères et diminuer les capacités à analyser les situations, prendre des décisions et proposer des actions.

C’est dans ce contexte que le coaching prend tout son sens. Le coach, fort de sa vue extérieure, et des outils de développement auxquels il est formé, apporte des pistes concrètes au coaché. Il propose un autre regard sur la situation qui pose problème et invite le coaché à mieux comprendre ses automatismes. Cet accompagnement, basé sur l’échange va permettre d’aborder la situation autrement et proposer des actions pertinentes. Le coaching permet une prise de recul. C’est un moment intense de réflexion, de confrontation avec soi-même et d’évolution personnelle.

Le coaching est une démarche cadrée, axée sur le présent et les solutions. Il débute par la fixation d’objectifs, est concrétisé dans le temps et engage toutes les parties prenantes : le futur coaché, un représentant des ressources humaines, le N+1 et le coach. Nous sommes donc loin de l’image négative parfois véhiculée par certains, qui présenterait le coaching comme un échange spontané entre deux individus où l’un prodiguerait des conseils tandis que l’autre s’épancherait sur ses problèmes.

Au sein d’Highlight Consulting, nous abordons le coaching sous trois aspects : le coaching de développement, le coaching de résolution de problèmes et le coaching de sens. Le premier permet un accompagnement individuel formatif sur des thématiques établies à en amont, en lien avec les besoins liés à la fonction du coaché. Le second s’attache à débloquer une situation concrète qui pose problème dans le parcours d’un individu, qu’il soit manager ou qu’il occupe une autre fonction à responsabilité. Le coaching de sens s’adresse plus à des fonctions exécutives ayant la volonté d’adopter une approche nouvelle en partageant une vision qui incarne les valeurs de l’individu. Dans les trois cas, le coaching, par son approche individualisée tient compte de l’environnement du candidat.

La qualité d’un coaching repose sur l’investissement des personnes impliquées mais également sur la confiance établie entre le coaché et le coach. Chaque professionnel a une approche personnelle liée à son expérience propre et aux différentes formations suivies dans le domaine du développement. La connexion est essentielle pour contribuer au bon déroulement du coaching.

Nous terminerons cet article en mentionnant que le coaching n’est pas la seule et unique réponse au développement de la performance individuelle. Mais des critères tels que l’économie de temps, l’accès en virtuel et les objectifs sur mesure en font un service qui répond aux réalités actuelles avec agilité !